Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

Les figurines (avec vidéos)


Les figurines

toutes échelles, toutes marques...

Les figurines (dans mon cas souvent 1/35) sont faites pour agrémenter un diorama présentant un char d'assaut en montrant par comparaison visuelle directe la taille de celui-ci
ex : un TIgre II ausf B sur une route forestière enneigée avec des fantassins qui l'accompagnent, inversement les figurines en grande taille (ou grande échelle) type 90mm =  éch. 1/20  120mm à peu près 1/15 d'une part ces fig. sont plus faciles à détailler, mais il n'y a pas beaucoup de choix de véhicules à cette échelle ou à des prix défiant ma modeste bourse ! et les dimensions de tels engins ne permettent pas de faire des dioramas raisonnables, imaginez la taille d'un dio. avec un TIgre II b et des figurines !!!
les figurines de l'époque 1er empire ce suffisent à elles mêmes car déjà bien détaillées par le fabricant (petite échelle : Historex, Beneito, Andrea, etc. et grandes échelles {entre 1/25 et1/15} soit 75mm, 90mm, 120mm, et même 200mm quoique cette dernière soit plus rare ! Verlinden, Beneito, Le cimier...) en 200mm on passe de la figurine proprement dite à la statuette !

elles n'ont pas vraiment besoin d'accompagnement extravagant ! qui de toute façon n’existent pas mis à part un canon et un soufflet de forge du train vendu par l’inévitable François VERLINDEN, on pourra fabriquer sois même d'autres "accessoires" par exemple un "carrosse de l'Empereur" (bon courage !) ou la tente de l'état major Impérial, le seul barrage sera sa faculté à "fabriquer" les éléments, dans tous les cas il faut rester cohérent qui dit carrosse dit Napoléon pas loin, tente d'état maj. dit maréchaux et éventuellement sa majesté L'Empereur... dessous ou à proximité !


Une vidéo sur les figurines



reprise de quelques figurines commencées depuis parfois plusieurs décennies.

la suite...







Le sacre de Napoléon 1/35

gros plan

le Napoléon endormi de Beneito 90mm

sur cette figurine la tête semble atrophiée presque ridicule dommage c'est une belle pièce ! mais très lourde (alliage) il faut systématiquement renforcer le montage par des tenons en aiguilles ou fil métallique sous peine de devoir constamment recoller les pièces qui par leur propre poids se décollent à la moindre manipulation..





autre pièces intéressantes les figurines VERLINDEN 1/16 de l'empire
j'ai récemment acheter 3 figurines de cavaliers des pièces d'exceptions en ceci quelles sont toutes à cheval deux sur des montures cabrées le lancier de Berg et le cuirassier du 7eme (dans des poses très "dynamiques") la 3eme pièce est un timbalier des chasseurs de la garde impériale pour le coup une pièce réellement exceptionnelle ! mais plus statique.


l'officier des chevau-légers de Berg
pompeusement appelé lancier !
à priori si j'ai bien compris les chevau-légers ne seront appelés "lancier" qu'a partir du moment ou il seront équipés... de lances ! (j'attends les bouquins mais je croix en 1807) après vérifications les premières lances sont distribuées en 1809 pour les premier rangs des "chevau-légers Polonais" qui deviennent donc... chevau-légers lanciers (par raccourci : lanciers !) avec généralisation en 1810 mais il s'agit bien ici des cavaliers Polonais, le régiment de chevau-légers de la garde devient donc
1er régiment de lanciers de la garde (en 1811) ou rég. de lanciers Polonais de la garde
les lanciers de Berg quand a eux seront, formés au maniement de la lance par les Polonais et là une légère incohérence apparaît...
les Berg sont formés par le comte Beugnot en 1809 à la même époque les chevau-légers Polonais reçoivent leurs premières lances ? gageons que, déjà habitués au maniement de cette arme (par tradition !) qu'ils réclamaient d'ailleurs depuis longtemps ce qui leurs était refusé par Napoléon lui même, il n'ont aucune difficulté à former leurs camarades d'autres régiments qui eux la découvre...
plus ou moins !.

le socle du chevau-légers de Berg
le socle fourni avec l'officier de chevau-légers ref. 1344

le socle fourni avec la référence VERLINDEN 1344 sert en même temps de présentoir excellente idée ! ceci évite d'avoir à acheter (ou fabriquer sois-même !) un socle à part (en bois)

l'intérieur des jambes du cheval
demandera un bon masticage/ponçage
après élimination des carottes de moulage, un bon masticage, et ponçage



les pièces du chevau-légers de Berg

le buste très ouvragé !
très précis, moulage sans gros défauts

la tête du chevau-légers
le schapska semble bien représentée

le schapska est parfait
reste à vérifier sont exactitude dans les bouquins

la tête du cheval 

la bouche du cheval très bien faite est moins ouverte que celle du "chevalier médiéval tombé" que j'avais acheté il y a quelques années et qui c'est montré décevante j'en est fais un diorama
"fantastique, mythologico-extraordinaire"


Le cheval médiéval au sourire  Fernandellien !!!
du "chevalier tombé" ref. 1238



le socle du chevau-légers

la chabraque moulée sur le corps du cheval
il faudra désépaissir par fraisage entre le cheval et la toile

j’espère pouvoir creuser un peu la chabraque !
afin d'améliorer l'aspect, le rendu !



le destrier du chevau-légers de Berg
avec sa chabraque très proéminente

le cuirassier du 7eme ref. 1557



la monture du cuirassier du 7eme
très cabrée il faudra pivoter le montage
ici le cheval très cabré du cavalier du 7eme cuir. devra être renforcé de pivot (tiges métallique, tronçon d'aiguille à bâtir de couturière ou fil de fer ou de cuivre !) afin d’éviter de voir la pièce se décoller par son propre poids à la moindre manipulation ! par la même il conviendra sans doutes de fixer la figurine sur son socle au tout dernier moment

le buste du cuirassier un gros défaut sur l’œil droit

un gros défaut à reprendre sur l’œil droit du buste du cuirassier une bulle de résine est présente entre cet œil et le nez à retirer par ponçage ou fraisage ! mais dans l'ensemble les défauts de surface sont très légers sur ces figurines reste à vérifier l'uniformologie avec le soutient des livres, par défaut si je ne parviens pas à refaire cet œil je peut placer un bandeau de borgne sur la tête.
(pour cacher la misère !!! comme on le fait avec de la boues sur les défauts d'un Panzer par ex.)


le socle de présentation du cuirassier

la tête du cheval du cuirassier infiniment plus réaliste
que la tête de cheval médiéval


le timbalier des chasseurs à cheval de la garde
ref. 1612


la chabraque sera ici encore à creuser
mais le travail sera moins conséquent que sur le Berg !
travail moins conséquent ? oui mais... plus précis


le buste sans défauts flagrants du chasseur timbalier

une timbale et sa cape aux armes de l'Empereur

la tête du chasseur ici non plus pas de défauts majeurs
tout simplement superbe !

l'encolure du cheval du chasseur

VERLINDEN fourni une feuille de plomb
pour les sangles

différentes pièces  bien gravées et moulées

la pelisse de notre chasseur à cheval
les manches sont à part !

gros plan sur la pelisse
les figurines en 120mm fourmillent de détails

la tête du cheval plus réussie que celle du chevalier médiéval

quelques pièces et le fourreau du sabre droit


sur cette pièce les bras trop figés seront légèrement modifier afin de donner du mouvement à la figurine ! car si les deux autres pièces (voir plus haut, chevau-légers et cuirassier) sont très bien tel quel, mais encore une fois il faut vérifier avec les livres pour les détails uniformologiques et l'exactitude, le timbalier lui me semble un peu trop "manche à balais"
donc redresser les bras, les diriger vers le haut si possible en apportant une légère différence entre le gauche et le droit pour améliorer la dynamique, ainsi entre la rareté du sujet, les couleurs, le mouvement tout concorde à en faire une véritable pièce d’exception, digne des vitrines avec nos plus belles collections.

Faute de frappe et autres erreurs...

dans les livres se glissent parfois quelques erreurs faciles à detecter par exemple dans cette célèbre série sur les uniformes


on découvre que nos soldats de l'Empire étaient bien mal loti coiffés de bonnet d'oursin (ça pique !)





alors que plus loin dans le texte nous trouvons les bonnets d'ourson plus appropriés !





texte correspondant à cette illustration








.

Aucun commentaire: