Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

Allez, déblayez moi tout ça !

Un nouveau diorama nommé :
Rivière Normande
et par la même occasion un nouveau style d'article comme d'hab. clic sur un cliché pour l'agrandir


en fait il s'agit de la reprise d'un ancien dio. commencé il y bien des années !



interrompu à cause d'un déménagement qui m'avait fait perdre une demi trappe de tourelle du M4 dozer, je le reprends aujourd'hui car l'idée de ce dio. est excellente...
...enfin moi j'trouve, pas toi ? 
bon on est d'accord ! alors je mets la colle en (très) petits tas.



puis je soupoudre de l'herbe (type réseau chemin de fer) qui sera peinte une fois la colle bien prise.



j'ajoute quelques cailloux par endroit !



sur la rive et sur la route (qui tient plus du chemin)




quelques cailloux également au milieu du chemin.



l'arbre qui pousse sur la berge est démonté, déshabillé.


les pivots qui le tienne sont changés, l'arbre est recentré pour éviter qu'il ne dépasse du dio. et soit détérioré il reste à le recoller et le re-végétaliser.


le M4 est en mauvais état les éléments se décollent à la moindre manipulation il doit être entièrement repris.



le dio. est pré-peint en HUMBROL H29


ne reste plus que les finitions et reprendre le M4 !!!


déblayer... d'accord ! mais quoi ?


des obstacles sur le chemin par exemple.


j'ai retrouvé un vieux kit MK 35 de poteau télégraphique ou électrique en ciment une pièce en résine dont l'extrémitée est percée pour planter du plastique étiré en guise d'armature métallique !


le plastique est ensuite fortement plié, tordu pour imiter le métal déformé par l’explosion qui à coupée le poteau.


il ne restera plus qu'à ajouter des chutes de plâtre pour simuler des reste de ciment du poteau restés accrochés...



après une sous-couche de peinture HUMBROL H29 Dark Hearth on commence à passer le vernis brillant Humbrol H35 dans le fond de la rivière en remontant légèrement sur la berge on peut profiter de l'occasion pour ajouter quelques détritus tels que bouteilles à demi immergée, pneu, etc.



pour renforcer le montage la résine étant très lourde, je perce la poutre du système "dozer" jusqu'a la caisse du char avec une mèche fine



puis j'insère un pivot (une aiguille)



la peinture des petits accessoires commence



le bidon qui sera (peut être) placer dans la rivière





la bâche d'identification (orange lining HUMBROL 82) qui sera placée sur l'arrière du M4



sur le dio. je dépose le pastel sur la partie route avec une brosse




puis j’enlève le surplus avec un pinceau à blush



on retrouve notre arbre qui a poussé dans la berge



je remet un petit coup de peinture sur les herbes de la berge




puis toujours avec mon papier de protection sur la prairie à vaches



le marquage des creux avec une couleurs sombre différentes vues































les marquages sur le char





on dépose d'abord une couche fine de vernis brillant ici HUMBROL H35 une fois presque sec on pose dessus la décalcomanie que l'on recouvre à son tour avec une légère couche de H35

le vernis est posé sur la decal. qui se trouve donc en sandwich entre deux couches de vernis




ensuite on couvre entièrement avec la teinte de base ici Olive drab soit à l'aéro soit au pinceau

ceci a pour but de faire disparaître le vernis brillant




et on repasse sur les lettres avec un petit coton tige afin d'enlever la peinture sur les lettres et seulement sur celles ci, le tout d'effacer au maximum la peinture olive tout en laissant sur le vernis





s'il fait chaud la peinture sèche plus vite on peut la diluer avec de l'essence F ou térébanthine




pendant que ça sèche je passe la couleur béton sur le poteau télégraphique



l'arbre, oui parce qu'il y a un arbre qui a poussé dans la rive, je prends l'armature qui est une branchette récupérée dans le jardin et dans laquelle j'ai planté un pivot



j'envois la colle en bombe peut importe la marque et même que ce soit de la repositionnable ou définitive !




ensuite je prends une branchette de cette plante qui ressemble fortement à du "Zeeschuim" et dont le nom est Cotinus ou arbre à perruque on le trouve souvent en France dans les parcs et jusque dans les jardins des particuliers, j’enlève la tige centrale




et je place la "boule" ainsi formée sur mon armature en déplaçant si besoin et en jugeant de l’aspect




je consolide en remettant une petite giclée de colle par en dessous




je prends une autre branchette plus petite cette fois et dont j'enlève la tige centrale




et je bouche certains parties que j'estime n'être pas assez fournies




et voila un bel arbre bien étoffé il ne manque plus qu'un peu de flocage et la couleur à choisir selon la saison bien entendu vert tendre au printemps, vert soutenu en été, jaune orange ou rouge en automne en correspondance avec l'arbre représenté




début de la peinture de l'arbre



en variant les teintes de vert du sombre et du plus clair




voici quelques vue de cotinus l'arbre à perruque
gros plan




très gros plan on voit les barbules qui à l'échelle ressemble à des feuilles




une grande boite carton on étale sans tasser pour ne pas écraser



début de peinture des figurines :
les pièces sur grappe



les figurines sur leurs supports



pose des têtes sur le fantassins Américains






peinture des brelages









pose des casques




peinture des sangles de fusil



les accessoires de figurines



l'armement fusils, carabine, pm, etc.














les éléments du diorama



une fois les différents éléments à leur place cela devrait être impec... j’espère !



pour fixer les figurines sur le diorama j'utilise un pivot (tronçon d'épingle)



chaque fig. avec son pivot tient fermement sur le dio.



vue de face à hauteur d'homme l'effet est... très percutant



travail de patine sur la pelle M1 montée sur le M4 avec du METALCOTE HUMBROL


reprise du poteau télégraphique saboté !


une vue d'ensemble il reste encore pas mal de détails à faire !!!













à suivre

.

Aucun commentaire: