Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

Exemples d'erreurs, anachronisme, etc.



La France de 40



Exemple typique de « pseudo historien mal informé » et d’infos erronées rabâchées à l’envie reprises sans réfléchir, ce qui me fait bondir ! chaque fois que je lis ce genre d'ineptie (ou que je l'entend sur notre magnifique télé !)
Morceaux choisis :
(Citations.)

Le maréchal Pétain, chef du dernier gouvernement de la troisième république et héros français de la première guerre mondiale, signe un armistice avec l'Allemagne le 22 juin 1940 à Rethondes.
Selon les clauses de l’armistice du 22 juin 1940, la France est coupée en deux par une ligne de démarcation. 
Le 29 juin 1940, le gouvernement français quitte la ville de Bordeaux qui s’est retrouvée en zone occupée pour s’installer trois jours plus tard à Vichy, choisie comme capitale de la zone dite « libre ».


L'armistice.
Le 17 juin, le gouvernement appelle le maréchal Pétain à l’aide. Celui-ci demande aux Allemands l’arrêt des combats : l’armistice est signé le 22 juin 1940. La France est coupée en deux par une ligne de démarcation : le Nord est occupé par les Allemands (la zone occupée), le Sud reste libre (la zone libre) l’Alsace et la Lorraine deviennent allemandes.

En mai, juin 1940, la France subit la plus grave défaite de son histoire. En réponse à l’armistice du 22 juin 1940, la France est coupé en deux.
Au Nord, les Allemands contrôlent la zone occupée par le gouvernement de Paris, l’Alsace Moselle est annexée au IIIème Reich.
Au Sud, la zone dite libre (le terme exact est "zone non occupée" en abrégé et par "dérision"  "zone nono") est sous l’autorité française installée à Vichy. Ces deux zones sont séparées par une ligne de démarcation.



Correctif :

Premièrement ce n’est pas le Maréchal Pétain en personne qui signe l’armistice à Rethondes mais une délégation militaire menée par le général Huntziger
Deuxièmement là c’est plus complexe selon le point de vue où l’on se place ; du point de vue allemand la France peut être considérée comme coupée en…quatre car elle exclue en toute logique  la zone annexée au Grand Reich qui ne peut donc plus être considérée comme... Française
Du point de vue Français par contre les zones se montent à 8 !
En d’autres termes et pour faire plus court pour un Allemand de l’époque la zone annexée ne fait plus partie de la France, pour un Français il en va tout autrement puisque la zone annexée est considérée comme littéralement volée par l’occupant ! cette terre d’Alsace Lorraine qui avait déjà quittée le giron National entre 1870 et 1918
développement :
1 la zone annexée au Grand Reich Allemand (L’Alsace Lorraine)
2 la zone interdite du nord-est (située grosso modo entre la zone occupée et la zone annexée susmentionnée)
3 la zone interdite du nord rattachée au commandement militaire Allemand de Belgique
4 la zone interdite de l’ouest (toute la cote ouest de la France métropolitaine)
5 la zone occupée située au nord ouest
6 la zone libre dite non occupée (la fameuse « zone nono »)
7 quelques enclaves Italienne dans le sud est, la Corse (et oui, l'éternelle oubliée la corse est annexée, "récupérée" par l'allier Italien !
et ceci rien que pour la métropole ! car à l'époque l'empire (à l'époque on disait : les colonies) est énorme ! et très dispersé
8 les colonies sont sous contrôle de vichy mais doivent bien entendu laisser libre passage, assistance et ravitaillement aux troupes d'occupation (AFN, AOF, AEF, la Syrie, le Liban, la Réunion, Madagascar, Tahiti, la Nouvelle-Calédonie, Saint Pierre et Miquelon, etc. On le voit dès 1942 en Tunisie ou l'armée Française doit laisser libre passage aux troupes Italo-Allemande en pleine retraite depuis la Libye, la plupart de ces possessions d'outre-mer ont aujourd'hui retrouvé leur indépendance.
Nous sommes donc assez éloignés d’une France coupée en… deux ! sans compter l’évolution chronologique (occupation de la zone libre fin 1942, puis de la Tunisie)

Autre baliverne qui m’énerve un peu !

le général Paulus chef de la 6eme armée Allemande (à Stalingrad) est parfois appelé Von Paulus or le von Allemand est une particule tout comme notre "de" le fait qu'il fut nommé maréchal n'a rien à voir avec un hypothétique anoblissement, point de "Von Paulus" donc !


Les appellations erronées 

tel que celle-ci pour les chars Français de 40

Renault R-35, Hotchkiss H-35...

le programme d'armement Français de l'entre deux guerre prévoyait des chars dit léger , Renault répondit à l'appel d'offre par son modèle qui fut adopté sous le terme de :
Char léger Modèle 1935 R il faut lire modèle de 1935 construit par Renault !
Donc écrire Renault R-35 revient à écrire Renault Renault-35 un non-sens !
Il en va de même pour ce qui concerne le modèle Hotchkiss, militairement désigné :
Char léger modèle 1935-H (le H donc pour le constructeur... Hotchkiss)

Alors, arrêtons d'appeler nos belles maquettes Renault R-35 ou Hotchkiss H-39 mais bien Renault 35, Renault 40 ou Hotchkiss 38, Hotchkiss 39 ou encore en abrégé H-39, R-40 !

J’apprends que le HETZER est une appellation erronée également !!!
le terme requis en l’occurrence est :
JagdPanzer 38 (t)
Le terme de... Hetzer n'apparaissant qu'après guerre !!!

Idem pour le char Américain très connu le M4 "Sherman" le véritable nom de l'engin est bien M4 (appellation des forces armées US en effet le nom de Sherman est l'appellation des Britanniques !!!
Chez nos amis "Amerloques" point de Sherman donc ! Mais très simplement M4 (medium tank)
Tout comme le médium tank M3 fut désigné (chez les British) général Grant pour une version ou général Lee pour l'autre version !

Alors que le light tank M3-M5 fut désigné sous le nom de "Stuart" ou général Stuart ou encore Honey Stuart !

Chez les Français c'est pire encore puisque l'on a cumulé les deux appellations...
Ainsi le M4 est désigné sous le vocable de : M4 Sherman.
Si l'on veut absolument respecter le nom réel de l'engin, point de Sherman donc !!!

Le TIGRE II ausf B

Idem, point de Königstiger (traductible par tigre du Bengale ou Tigre royal !)
le nom officiel est :
PzKpfw VI Tigre II ausf B

Königstiger est la dénomination Britannique !









.

Aucun commentaire: