Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

XM 706 E2 Vietnam kit résine VERLINDEN


Diorama Vietnam

plaquette (petit diorama pour un véhicule quelques figurines sur une minuscule portion terrain)

Préambule historique !
à une époque pour agrémenter les maquettes et dioramas il n’existait qu’une seule marque d’accessoires et ensembles d’améliorations j’ai nommé VERLINDEN c’était à la fin des années 70 à peu près à la même époque sont apparu des ensembles créés par ITALAERI (qui deviendra ITALERI )
En plastique injecté ses ensembles représentant mur de briques, sacs de sable, entrée de cour, mur d'église en ruine, poste secours, etc
à partir des années 80 le phénomène c’est amplifié et de nombreuses marques sont apparues, soit industrielles soit artisanales… mais pour en revenir au précurseur DCS (société de François Verlinden qu’il renommera rapidement… VERLINDEN Production !) malgré parfois quelques erreurs et manque de précisions, les bases étaient facilement améliorées avec du bois (balsa) du plastique (Evergreen) etc. il fut l'initiateur de nombreux nouveaux domaines tels que l’utilisation d’un produit très récent issu de l’industrie chimique… la résine PU (polyuréthane !) pour mouler certaines pièces, il fut également à l’origine de kits de conversions le fameux "transkit» pour transformer un kit (plastique) existant en une autre version qui elle n’existait pas en plastique, mais il créa également des pièces de bâtiments, ruines et leurs accessoires (papier peint, carrelage, etc.) en différentes matières (plâtre, résine, cartons…) des marquages pour véhicules, pour uniformes... 
Rendons lui donc hommage ici, aujourd’hui il y a tellement de marques que la liste serait quasi impossible à tenir (certaines disparaissent aussi vite qu’apparues !) qui se souvient de : Pré size, KMR, NKC, JMP, Peddinghaus, Armor Research, H & K, Blockhaus, Belgo, etc, etc.




Les pièces du kit en trois sachets (un pour les 2 mitrailleuses [12,7mm] un pour la photo-découpe, un pour le reste roues, ponts, phares, feux, rétroviseurs…) la caisse moulée d’un bloc et un rouleau de tulle pour le grillage de protection des phares (flèche verte) de quoi faire une cinquantaine de kits !!! ou un bout de « grillage anti RPG »



Première inspection les défauts (bulles ! pas besoin de flèche on les voit !!!) heureusement elles sont principalement dessous (donc quasi invisible sur le kit fini) ont peut boucher au mastic à maquette ou avec une plaque de « plasticard » ou laisser tel quel… dans ce cas attention ! si le kit est posé sur une tablette en verre de vitrine et en hauteur cela risque de se voir quand même !



un autre gros défaut sur l’avant gauche (flèche rouge) qu’il faudra boucher, poncer, également et avant montage des petites pièces (rétro, phares, poignées, etc.) qui risqueraient, bien évidement, de casser pendant les manipulations de ponçage ! et bien entendu avant peinture.









A



B
gros manque de matière sur le coté gauche du bas de caisse parfaitement visible en comparant avec le coté opposé… développement : le coté droit (photo A) montre les deux trous (flèche blanche) pour la bare sous la porte latérale (à 6mm sous cette porte et à 0,5mm du bas de caisse) coté gauche (photo B) les trous (flèches blanches) sont à 6mm (sous la porte) également mais ils se trouve juste en bord de caisse, moule légèrement incliné au coulage ?



début du ponçage de dessous de caisse avant de coller une plaquette de plasticard ou masticage afin de cacher les nombreux trous dus aux bulles d’air et surtout corriger le manque de matière coté gauche (voir plus haut) comme le préconise François Verlinden il faut « dessiner » des huit (8) afin de poncer régulièrement et sans forcer plus d’un coté que l’autre et obtenir une surface « bien régulière » je mets des guillemets parce que même en ponçant correctement le manque de résine coté gauche nous oblige à reprendre tout le fond du kit




le ponçage du dessous de caisse est commencé, les nombreux trous dus aux bulles d'air sont parfaitement visibles je ne mets donc qu'une flèche (bleue) pensez à protéger vos yeux et vos poumons pendant les opérations de ponçage (la poussière de résine [flèche jaune] est toujours plus toxique qu'on ne le pense) cette « poudre » sera précieusement conservée pour la confection des dioramas (mélange de plâtre, résine en poudre, eau, colle à bois, couleur, etc.) les sols fabriqués selon cette méthode sont infiniment plus résistants aux agressions diverses ! et la texture représente parfaitement selon moi le bitumage des routes (1/35e) ainsi que la terre




Vue du bas de caisse corrigé (flèche orange) par un bout de plasticard les trous de montage de la butée de porte (fil de cuivre) ne tombent plus dans le vide !!!




Le gros défaut de l’avant du véhicule à été comblé à la cyano. Puis poncé (enfin ! là j’ai juste commencé à poncer !!!) le dessous également, bien regarder les endroits genre dessous des garde-boues il y a comme ici parfois de petits défauts facile à faire disparaitre par ponçage




les roues… les carottes de moulage sont imposantes (sur la bande de roulement) il faut après ponçage regraver la matière pour rendre un soupçon de crampons, ou cacher la misère en plaçant cette partie du pneu en contact au sol ou encore barbouiller de boue !!! Plus grave ! la jante est bien abimée ! (moulage par jour de pluie ?) juste à la jointure entre jante et pneu, la refaire ? ou là encore barbouille (boue cache misère !!!) le moyeu à un manque de matière facilement corrigeable lui





Confection des 4 manilles (2 av 2 ar) en fil de cuivre tourné autour de l’extrémité d’une lime ou d’une mèche de perceuse


pour obtenir ceci…




ensuite les extrémités sont « écrasées » avec ma pince « spéciale à faire les plats »




















ensuite resserrer les extrémités tout en laissant la boucle intacte pour ce faire on peut remettre la mèche en place attention il faut des petits doigts !!! moi je ne suis pas aidé avec mes paluches ! mais avec un peu d’obstination…




Voici le canon d’une mitrailleuse fournie dans la pochette il est cintré mais j’ai pu le redresser au sèche-cheveux (ne jamais redresser une pièce en résine en la chauffant directement sur une flamme !) l’autre canon est correct heureusement, autre solution possible, monter tel quel et ôter le canon en ne conservant que le « manchon de refroidissement» c’est le nom du « tube » percé de trous sur son pourtour ! puis récupérer un canon d’une autre pièce et coller en veillant bien entendu au parfait alignement !





La photo-découpe des mitrailleuses assez complète mais nécessite de très petits doigts (et agiles !) pour le pliage, collage
deuxième essais de peinture réalisé à l'aéro. avec Paasche VLS ensemble aiguille/buse n°3.



ce type de véhicule était utilisé exclusivement pour le maintient de l’ordre soit par la MP (military police ! les véhicules portant alors le préfixe « V » V100, V150, V200, etc.) accompagnant les convois ou dans les grande cités, il existait des versions commandement, mitrailleuses (tourelle « Cadillac gage » bitubes 0,30 cal.) porte mortier, transport troupe, etc. soit par la sécurité des bases aérienne de l'AIR FORCE !
Le préfixe en "XM" était réservé au prototypes tandis que le préfixe "V" est pour le véhicule de série (c'est à dire accepté par l'armée) Le XM 706 existait principalement sous forme de porte mitrailleuses mais sans tourelle (comme le modèle présenté ici en maquette) et sur les photos d'archives des sites internet référencés ci-après.




photo noir et blanc de l'époque de la guerre au Vietnam la photo titrée "commando car tuy hoa AB" que l'on peut traduire par "véhicules de commandement" (les deux XM706 E2) à "Tuy Hoa Air Base" (base aérienne Américaine deTuy Hoa) cette ville se trouve sur la côte (face à la mer de chine !) et était une importante base de l'Air force (en Vietnamien "Hoa" signifie fleur) on distingue nettement trois tons, probablement : vert, brun, blanc sale ou kaki clair
cet engin peut être armé avec des 12,7mm (0.50 US) 7,62 mm (0.30 US) M60, M19 (lance grenade automatique bien que je n'ai pu trouver de photo de cette dernière version ! qui pourtant me tentait bougrement !!!)
web : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f8/V-100CommandoTuyHoa1968Vietnam.jpg





rare photo couleurs de la période Vietnam le véhicule toujours de l'Air Force est cette fois en deux couleurs vert et noir l'armement est démonté photo sur la Base aérienne de Phan rang un peu au sud du Thuy hoa mais toujours sur la côte (mer de Chine)
web : http://mysite.verizon.net/mcpig/m-706.htm




photo intéressante en ce qu'elle montre l'intérieur du véhicule avec ses grandes trappes de toit en deux parties et s’ouvrant en ciseaux le tout est de plus protégé, renforcé, par un blindage fixe cette fois sur lequel se trouve les attache pour une bâche, le véhicule porte mortier doit être (approximativement) sur le même modèle !
web : http://www.warwheels.net/images/XM706E2commandoHAUGH%20(2).JPG




photo montrant l'extérieur les deux grandes trappes ouvertes offrent une place importante aux mitrailleurs, pour ce qui concerne la bâche elle n'avait d'utilité selon moi que pour protéger les trappes du soleil brulant frappant autrement directement la tôle, et également pour éviter les infiltrations d'eau dans le véhicule durant les moussons (saison des pluies !)
si quelqu'un détient la solution à mon cruel dilemne au sujet de cette bache dont F. Verlinden a affublé son véhicule...
tout ce que je peut en dire c'est que : 1er elle etait bien prévue (points d'ancrages parfaitement visibles ! sur les photos) 2e points d'ancrages oubliés par F. Verlinden sur son kit... qui reste (malgrés ses defauts) un modèle extrêmement interéssant et d'un véhicule rare !

web : http://www.warwheels.net/images/XM706E2commandoHAUGH%20(3).JPG


.