Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

Boite de figurines HISTOREX Austerlitz



Figurines HISTOREX

Austerlitz 2 décembre 1805

Une saynète de 13 figurines dont 2 à cheval, c'est une partie de l'état major impérial à l'échelle 1/30 (à peu près !)
Développement :
Sa majesté Napoléon 1er empereur des Français
Le Maréchal Prince Murat
Le grand Maréchal Berthier
Roustan le Mamelouk de l'Empereur
Le maréchal Soult à cheval
Le maréchal Lannes,
Le maréchal Rapp,
Le maréchal Bessieres.
un aide de camp à cheval
Constant premier valet de l'Empereur
le page porte lunette de l'Empereur
Deux chasseurs de l'escorte Impériale

J'avais longtemps estimé que je n'était pas capable de faire de la figurine de cette marque prestigieuse même si il y a une 20ne d'années j’avais acheter un hussard pour voir ! je ne m’estimais pas près, aujourd'hui je me lance !!! avec cette boite trouvée d'occase mais, complète et non commencée.
Les figurines du commerce d'une marque et d'une série donnée sont souvent exactement de la même dimension par exemple au 1/35 les boites DRAGON, TAMIYA, etc. font précisément 5cm soit 5 X 35 = 175 cm ou 1,75 mètre ce qui est considéré comme une taille normale pour le XXème siècle.

Mais cela signifie que tous les hommes feraient exactement la même taille, 1 mètre 75 cm !
ce qui est assez éloigné de la réalité, or donc pour représenter idéalement un groupe d'hommes il faut...
des grands et des petits !




Chez HISTOREX on affiche une échelle de 1/30 ou, des figurines de 54mm or :
54 X 30 =  1,62 m ce qui pour l'époque est légèrement en dessous de la taille normale ! car à cette époque la taille considérée comme standard, normale, est de 1,65 m
Même sa majesté Napoléon mesurait 1,69m et, s'il était considéré comme... petit c'est donc surtout par comparaison visuelle avec son entourage direct puisque nous venons de le voir plus haut il était de taille normale pour son temps ! et nous tiendrons compte également du fait que ses "grognards" l'avaient affectueusement surnommé le "petit tondu"
c'est donc entouré de :
Ses maréchaux qui sont très grands pour leur temps ! couramment 170 à 180 cm

Ses grognards (les fameux grenadiers de la vieille garde !) ils étaient recrutés (entre autre) sur leur taille 1,80 pour les grenadiers de la vieille garde qui de plus portaient un bonnet d'ourson (et non oursin comme j'ai pu le lire dans certains livres !!!)
ce qui ajoutait encore (énormément !) à la différence de hauteur entre sa majesté et ses hommes.
Pour les chasseurs à cheval de la garde la taille requise était de 1,73m .
ceci posé revenons à...

...Austerlitz

il y a quelques années j'avais posé une étagère sur laquelle je stockais des maisons en plâtre en cours...
l'étagère est "descendue" avec tout ce qui était dessus, aujourd'hui je reprends une de ces maisons pour faire (éventuellement) un bout de décors sur le diorama "Austerlitz"
D'autres sont en "miettes" irrécupérables.



la maison de marque BLOCKHAUS est en morceaux, pour la ré-assembler je perce quelques trous et je mets des pivots pour rigidifier ! les murs étant fragilisés par leur éclatement lors de cette chute.





je perce

je pivote, j'encolle

je présente

je presse

je maintien le temps que la colle prenne


je fabrique 3 sous ensembles que je laisse bien à plat, le temps que la colle prenne



et demain j'assemblerai les 3 parties pour reconstituer la maison qui a des angles multiples

la pelisse est collée sur un bout de grappe pour la peinture
ainsi j'accède au dessus et dessous pour la barbouille !

début de la peinture à l'huile W et N sur fond HUMBROL

la teinte à l'huile est un mélange de bleu Winsor et noir


après quelques heures la couleur est tirée avec une brosse bien sèche et propre, exactement comme pour les fig. VERLINDEN
lancier de Berg et le cuirassier

un des tiroirs pour ranger les petites pièces

chaque tiroirs à un thème
J'ai des blocs tiroirs pour ranger les petites pièces
et comme je viens de me prendre un énorme lot de pièces de figurines HISTOREX d'occase.
j'ai du ré-agencer ces blocs tiroirs (ce sont des caissons à tiroirs de secrétaires) qui sont très pratique pour ranger les pièces quand on en a beaucoup tout en les séparant par genres ou affinités !
attention toutefois il y a des trous au fond qu'il faut bien entendu boucher pour ne pas perdre les toutes petites pièces.
Et il n'y a que 6 tiroirs disponibles dont les pièces sont regroupées par genres sans détailler trop ! c'est à dire que tous les bras sont ensembles (gauche et droit) avec les mains, toutes les jambes et les pieds sans distinctions de piétons, cavaliers, à cheval, assis, debout, à genoux, gauche, droit, etc. tous les bustes sont ensembles sans aucunes séparations hussards, grenadiers, soldats ou maréchaux même sa majesté l’Empereur ! le tout avec les têtes et couvres chefs.
voir ci-dessous on peut bien entendu selon ses propres besoins faire un tri plus précis !




j'ai donc refais et trié ce qu'ils contenaient, nettoyés et dépoussiérés, étiquetés et voila...
j'ai libéré 6 tiroirs pour les "HISTOREX" le bloc du dessus (tiroirs bleus) sont les kits d'amélioration blindés et celui tout en bas (3 gros tiroirs) sont les pièces et accessoires figurines (39/45) les transkits blindés et les accessoires pour dioramas




Un des avantages indéniables de la peinture à l'huile est de sécher plus lentement que la HUMBROL par exemple ou pire encore que les acryliques !

Les autres avantages étant :
La pigmentation exceptionnelle
Deux types de couleurs : opaque et transparente (avec toutes sortes d'intermédiaires !)
La texture, la couvrabilité, traitée en lavis ou avec certains additifs elle est brillante, lustrée.
Traitée tel quelle et convenablement tirée elle est mate.
voir la vidéo ci-après...






la première peinture ne me convient pas alors...
procédure de décapage :
J'enlève la peinture avec une brosse "soie de porc" et de la térébenthine, en plaçant la pièce juste au dessus du bocal à essence, puis je sèche
Je repeins à l'aérographe en blanc mat HUMBROL et je laisse sécher
Je peins les parties qui seraient difficiles à atteindre après collage de certaines pièces ex : les basques qui cachent les culottes, il devient difficile de peindre à la fois la culotte sous la basque et l'intérieur des basques (la doublure !) qui par de petites ouvertures ou plis dans l'habillement restent cependant visibles !
Je gratte ou enlève la peinture au points de collage
mais en règle générale je colle le maximum de pièces, toutes celles qui ne gêneront pas la peinture finale...
Toutes les petites pièces qui seraient difficiles à coller après peinture!
c'est à dire tous ce qui ne gène pas le passage du pinceau !!!
Ainsi, les bras (c'est un exemple !) trop près du corps seront peints à part puis collé en place sur la figurine peinte de son coté.
Point de détail le décapage d'une figurine plastique est faisable UNE FOIS SEULEMENT (!) sur des figurines polystyrène comme ici, mais à l'infini (quasiment) sur des fig. en alliage (métal blanc le fameux "white metal" des Britanniques) et une ou deux fois sur des fig. en résine, sur une maquette de char ou de camion etc. c'est rarement possible, sauf à devoir remplacer la plupart des petites pièces dont le plastique sera dissous par le diluant !
ici le polystyrène utilisé par HISTOREX est d'un collage délicat (ou bien c'est ma nouvelle colle qui ne vaut rien !) mais ce plastique semble mieux résister au décapage à l'essence.


En maquette comme en figurines il faut savoir s'adapter !
Surtout quand on ne connait pas une marque qui a des spécificités bien spécifiques !!!
Ainsi chez HISTOREX les figurines sont vendues avec plein d'accessoires permettant de varier la présentation en fonction des accessoires choisis et des couleurs, par exemple 2 bras gauches l'un légèrement plier au coude et relevé, l'autre étendu le long du corps ceci afin de varier les poses et personnaliser sa fig. et cela sans avoir à trancher le plastique pour recoller les partie en formant une pose, une allure, différente de celle initialement prévue
Premier constat cela laisse une quantité non négligeable de pièces dans la boite à rabiot de plus les variantes ne sont pas toujours bien claires (toujours quand on ne connais pas la marque et ces spécialités)


le Napoléon 1er

le Napoléon qui était dans la boite ne me convenant pas vraiment j'en ai dégoté un autre en occase, ainsi j'ai deux Empereur et je jugerais le moment venu !


le cheval de l'aide de camps de la boite Austerlitz

je lime les raccords, les joints entre les pièces à la 
LIME RONDE

une
LIME TIERS-POINT

LIME CARRÉE

ajustage de la redingote sur le maréchal Soult
qui est une des 2 figurines à cheval

on vérifie le bon alignement partout et on refait les joints
avant peinture !
un des chasseurs à cheval de la garde
le piquet de garde de l'Empereur

l'autre chasseur à cheval
Avec le nouveau Napoléon était vendu un "grognard" (grenadier de la garde) vu qu'il n'aurait rien à faire sur le dio. avec l'état major impérial et que de plus il est en tenue été (la bataille d'Austerlitz a eu lieu le 2 décembre 1805, donc en hiver !) le grognard est réservé pour autre chose, il a été acheté déjà commencé mais après un petit coup de lime sur les lignes de joint (il reste quelques babioles à terminer et... la peinture !) il sera parfait sur une plaquette avec, par exemple, l'Empereur visitant un campement de ses "grognards" avec abris de fortune, marmite, feux de camps, etc. ou des blessés.

un "grognard" acheté avec le nouveau Napoléon


j'ai ajouté un pivot sous le grognard assis
pour rigidifier avant peinture

ci-dessous échantillon de figurines en cours d'assemblage avant ponçage et peinture

l'Empereur (le nouveau !)





Roustan
le Mamelouk porte le nœud de ceinture à droite
à l'inverse des maréchaux

un chasseur à cheval du piquet



travail sur la crinière de ce cheval

la crinière déborde je corrige

je la ponce et je refais  la gravure


le page porte lunette de l'Empereur
avec son "flot de rubans" sur l'épaule


Un buste de Napoléon à cheval dont j'ai creusé le ventre pour placer
la main dans le gilet !



la main coupée, poncée, pour entrer dans le gilet



voila le résultat !

un grenadier de la vieille garde

un hussard en cours

le hussard devrait trouver sa place sur le dio.
Austerlitz 1805


le mamelouk est peint en violet sombre

début de barbouille
La peinture (huile W et N) est encore luisante car elle n'est pas encore tirée.

la maréchal Lannes en début de peinture

en rouge assez soutenu

la peinture sera tirée plus tard
une fois tirée la peinture se mate d'elle même


le hussard est entièrement constitué de pièces du rabiot

il commence a être peint le dolman en rouge

la pelisse de l'aide de camp

le hussard en dolman rouge

la culotte et la pelisse en bleu du hussard


le premier chasseur

et le deuxième

Après quelques heures la peinture sera tirée.












le maréchal Bessières

le frac en vert et la culotte rouge la peinture est tirée


le page porte lunette de l'Empereur en habit vert

et une fois la peinture tirée

Constant

Constant en habit vert


sa majesté l'Empereur

début de peinture d'un grenadier de la garde

et Roustan

ci-dessous les chasseurs à cheval...
chasseur I "présentez, armes"

chasseur II 

les deux chasseurs réunis en cours de peinture

pour les sabretaches e feuille de plomb
du vrai plomb d'une vieille bouteille !

et voila ! une banderole porte mousqueton
du plus bel effet

je serais sans doute contraint de la poser sur la pelisse
comme montré ici
ne sachant pas si le chasseur laisse le porte mousqueton sous la pelisse ou par dessus (?)

Le maréchal Bessières

Le maréchal Lannes
J'ai decidé d'ajouter quelques figurines à la boite Austerlitz 2 décembre 1805
1er un hussard entièrement constitué de pièces en surplus
2ème le maréchal Ney à cheval
3ème un chasseur à cheval
4ème un Mamelouk à cheval

1 hussard du 6eme entièrement constitué de pièces de rabiot !
merci Jean-Pierre !


exemple de sangles ici sur un sabre de cavalerie

Les figurines commencent à prendre tournure et ressemble à ce qu'elles vont être !

un des chasseurs de l’escorte 

Maréchal Bessières

Lannes

Rapp

Le grand Maréchal Berthier 

Quelques vidéos reprenant les différentes étapes de montage, peinture...






















je commence la peinture des visages

suite de la végétalisation du dio...












l'aide de camp au centre

un grenadier

Roustan


La peinture des chevaux en vidéo







à suivre

Aucun commentaire: