Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

sous-marin de poche en résine au 1/35 VERLINDEN

Depuis que je suis sorti de l’hosto (j’ai de gros problèmes avec les yeux, six opérations chirurgicales en quatre ans pas mal ! non ?) j’envisage de me lancer dans… la marine voici quelques kits patiemment acquis au fil des ans pour certains depuis près de trente ans !

Les Italien initiateurs du projet de torpille humaine nommé MAÏALE qui porte deux hommes équipés de respirateur spéciaux, le principe de la torpille modifiée pour emporter en général deux hommes en plus de la charge explosive sera repris d’abord par les Britannique avec le CHARIOT puis par les allemands en 1943 alors que les Britanniques utilise dès 1942 des sous marins de poche (X CRAFT) conjointement aux torpille humaines CHARIOT pour une opération contre le cuirassé TIRPITZ les matériels perdu seront étudiés par les Allemands qui créeront leurs propres engins tels que les torpilles NEGER puis MARDER et les sous marins de poche véritables sous marins en miniatures ! 

Il existe donc deux types de véhicules distincts ; la torpille qui porte le pilote, celui-ci reste donc en contact direct avec l'eau tandis que la charge (torpille explosive) est soit sous l'engin (principe NEGER) soit dans un conteneur à l'avant (principe du CHARIOT) et le mini sous marin dans lequel prend place l'équipage qui se trouve par le fait dans un compartiment étanche et n'a plus de contact avec l'eau !
En d'autres termes les BIBBER, MOLCH, HECHT, SEEHOUND (nous les retrouverons un peu plus loin) la différence essentielle est que l’équipage des torpedos est à cheval sur une torpille modifiée pour être dirigée par celui qui est dessus (plongeur) tandis que dans les mini sous-marin l’équipage est mieux abrité dans un compartiment il n’est plus au contact direct de l’eau ! tout ces engins sont tractés jusqu'à proximité de leur cible puis sont détachés pour la mission ils sont ensuite récupérés (quand faire ce peu !!!) en un point défini à l’avance et de nouveau tracter jusqu’a leur port d’attache.
Voici un exemplaire du CHARIOT Britannique par VERLINDEN (encore lui !) ce kit sur ligne de flottaison (waterline kit) malheureusement encore une fois le kit est surdimensionné (échelle dite : 54mm) donc incompatible avec les kits au 1/35 dommage à gauche la boite à droite les pièces du kit (avec 2 figurines) au 1/32 env.















Le X-CRAFT est le premier vrai mini sous-marin conçu pour des opérations spéciales dont la première en 1942 fut de couler (ou tenter de le faire !) le TIRPITZ en Norvège conjointement avec des CHARIOT eux-mêmes basés sur les MAÏALE Italien, c’est le plus gros des mini sous-marin avec plus de 15 mètres pour 27 tonnes (en surface) 4 hommes d’équipage, il est équipé d’un périscope et de deux écoutilles, deux moteurs un électrique en plongé tandis que pour les mouvements en surface un moteur d’autobus Londonien à« impériale » prend le relais, il recevait deux charge explosives de deux tonnes chacune disposées dans des compartiments sur les flancs, à gauche la boite à droite les pièces du kit (avec 1 figurine) au 1/32 env.

















Le HECHT à peine plus long que le suivant embarque deux hommes d’équipage il est d’abord armé d’une mine magnétique dans le« nez » qui par la suite sera remplacée par un réceptacle pour batteries il n’emportera donc qu’une seule torpille sous la quille, instable il sera utilisé pour l’entrainement, à gauche la boite à droite les pièces du kit 1/35
















Le BIBER est un petit sous-marin, un seul membre, équipé de deux torpilles standards, le kit VERLINDEN toujours (à l’époque on n’avait que ça !) le kit semble correcte dans ces proportions pour accompagner d’autres maquettes au 1/35, à gauche la boite à droite les pièces du kit au 1/35












Les deux derniers kits plus convenable au 1/35 permettent d’imaginer des dioramas avec tous le matériel disponible par ailleurs à cette échelle : véhicules, figurines, bâtiments, accessoires, etc. de formidable dio. en perspective ! ex : abrité, camouflé dans une petite usine avec outillages et mécanos, sur plateau pour transport routier ou ferroviaire avec camions ou locomotive (Sur le principe de ce qu’avait fais Gilles Peiffer dans son article « Un U-boot sur le Pacific » dans un n° de Steel Master) ou sur un quai portuaire en cours d’assemblage avec grue mécanos et plongeur ! je vous laisse imaginer…


En jetant un nouveau coup d’œil sur le kit du HECHT de VERLINDEN je me suis aperçu qu’il avait inclus un petit cadeau dans la boite !



Un dio. est en cours avec les deux mini sous marins...
à suivre !


.

Aucun commentaire: