Histoire en photos de maquettes et dioramas

Histoire en photos de maquettes et dioramas

chers visiteurs...

bienvenue à toutes celles et tous ceux que l’Histoire et les miniatures intéresse.Ici vous trouverez des renseignements sur les thèmes évoqués dans le titre : L’Histoire (histoire des conflits et spécialement la deuxième guerre mondiale) par la photo de Maquettes et Dioramas (dioramas = représentation d’une scène à l’échelle avec les « détails vivants » (cela peut être des figurines civils ou militaires, animaux, infrastructures tels que pont, maisons, gares,écoles, éclairage public, château d’eau, etc. le choix est vaste ! en fait cela concerne tout ce qui donne vie au diorama ! le dio. (en abrégé !) estd’ailleurs souvent basé sur une photo d’époque) Point de détail pas de place ici pour l’apologie.
Bonne visite et n’oubliez pas de donner votre avis, François : francois.peintre@gmail.com

nettoyage d'un aérographe Paasche VLS double action !


nettoyage d'un aérographe


Paasche VLS


le démontage de l'aéro.


Commencer par déconnecter l'aéro. du compresseur puis enlever le godet sous l'aéro.


Dévisser le manche pour atteindre le presse aiguille.



Dévisser l'ecrou de serrage de l'aiguille puis presser la gâchette vers le bas afin de faciliter le retrait de l'aiguille.



Si l'aiguille est bloquée par de la peinture sèche il est possible de la sortir par l'avant pour cela il faut démonter la tête de l'aéro et sortir la buse.




Si l'aiguille est bloquée par de la peinture sèche il est possible de placer l'aéro verticalement (parfaitement droit) et pousser le corps vers le bas pour faire sortir l'aiguille par le haut
MAIS ATTENTION !
Comme indiqué plus haut après avoir démonté tout la tête d'aéro le bouchon, l'écrou, la buse !!!


Ensuite sortir l'aiguille par l'avant.

SI L'AIGUILLE N'EST PAS COLLEE REPRENDRE ICI !

Dévisser la tête ce qui permet d'atteindre l'écrou qui maintient la buse, il peut être nécessaire d'utiliser des pinces (les aéro. Paasche sont livrés avec une clé plate de démontage) en effet cet écrou doit être correctement serré pour maintenir la buse et ne pas laisser passer d'air ! éventuellement avec de la peinture sèche celui ci peut être parfois difficile à dévisser, à noter que si l'écrou de buse porte des traces de peinture c'est qu'il était mal serré et a laissé passer la peinture ce qui n'est pas bon !




Finir de démonter le presse aiguille et le dégager totalement.








Tout en pressant la gâchette et en la tirant vers l'arrière dévisser et sortir totalement le presse ressort cette pièce maintient le ressort comprimé afin de repousser la gâchette vers l'avant quand elle est relâchée.





Sortir le guide aiguille et le ressort de rappel



dégager par le haut le bouton de commande de flux d'air et peinture.




petite astuce
Pour polir l’intérieur de la buse il suffit de placer un cure dent (petit pique en bois !) dans une mini perceuse et de faire tourner le premier dans la seconde à faible vitesse, éventuellement imprégné de polish , sur le même principe on peut repolir une aiguille non utilisée depuis quelques mois en la plaçant comme ici et polie avec de la pate à... polir ! finir éventuellement avec du polish pour laiton, cuivre, s'il y a une grosse oxydation on peut commencer avec de la poudre à récurer !


Une fois l'aéro. bien propre on remonte le tout (bien entendu dans l'ordre inverse du démontage !)
1er le bouton poussoir qui est la pièce la plus difficile à replacer ! (son extrémité devant venir dans le logement et en appui au fond sur le clapet d'arrivée d'air)
2e le guide aiguille, le ressort de rappel et son presse ressort.
3e l'aiguille que l'on laissera bien en arrière afin de ne pas abimer la pointe.
4e le presse aiguille.
5e la buse puis l’écrou de maintient ce dernier doit être bien serré mais pas trop !
6 l'embout et l'on pourra enfin repousser (gentiment !) l'aiguille jusqu'en butée avant elle doit colmater la buse afin de ne pas laisser passer d'air et pour finir le manche de l'aéro. le godet lui, ne sera nettoyé que s'il est vraiment sale.







pour être certain que tout est correct il suffit de passer un peut d'alcool ! (à 70° ou à brûler) qui s'évapore rapidement et ne laissera donc pas de traces ! attention quand même à vos petits poumons un aéro. vaporise des micro-gouttelettes qui sont de plus des produits nocifs voire corrosifs donc toujours dangereux ! 
Si vous pouvez faites ça dehors ou en local très ventilé, comme les séances de peinture d'ailleurs !



.